Archived. You are reading an archived article and the content may be outdated.

Qualifiés ou hors course? Etat des lieux avant la dernière étape de Coupe du Monde

8 juillet 2014
Lausanne (SUI)
C'est la pause estivale, dans la saison de Coupe du Monde de Tir à l'Arc, du moins: le moment idéal pour examiner le paysage de qualification avant Wroclaw 2014.

La saison 2014 de la Coupe du Monde n'est pas aussi nette que ces dernières années. Les classements sont plus proches dans l'ensemble, avec quelques athlètes enregistrant plusieurs médailles au compteur. Pratiquement tous ceux qui ont récolté des points après les trois premières étapes du circuit ont une chance d'obtenir une invitation pour Lausanne.

Les Jeux asiatiques de cette année ont encore plus brouillé la situation. Avec des nations qui vont manquer la quatrième étape pour préparer l'événement d'Incheon 2014, d'autant plus de points sont à disposition à Wroclaw pour des archers actuellement plus loin au classement.

La seule question qui reste en suspens, c'est à qui va profiter cette situation?

Who’s in?

Classique hommes: Huit points seulement séparent le premier du septième dans le classement de la Coupe du Monde. Mais le champion olympique le Coréen OH Jin Hyek et le meilleur Néerlandais Rick VAN DER VEN sont d'ores et déjà qualifiés.

Classique femmes: JUNG Dasomi possède une belle avance. Elle a sept points d'avance sur JOO Hyun Jung, qui se retrouve à seulement cinq points de la troisième Coréenne CHANG Hye Jin qui est septième! (Celle-ci est out puisque deux athlètes au maximum par nation peut se qualifier.)

Poulies hommes: Le seul homme qui ne peut pas être rattrapé est l'archer français Sébastien PEINEAU, qui a remporté la première étape à Shanghai. Médaillé d'or à Medellin, Peter ELZINGA (NED), qui vient juste de réussir un score parfait de 360 pour 36 flèches à l'entraînement, et le détenteur du meilleur palmarès en Coupe du Monde à l'heure actuelle, Reo WILDE, sont aussi déjà qualifiés.

Poulies femmes: Erika JONES (USA), la championne en titre Alejandra USQUIANO (COL) et Toja CERNE (SLO) devrait déjà avoir leurs tickets en poste. Pour les autres, tout reste ouvert.


Coupe du Monde de Tir à l'Arc 2014 Classements | Top 3 après trois étapes Position Classique hommes Classique femmes Poulies hommes Poulies femmes 1 OH Jin Hyek (KOR) JUNG Dasomi (KOR) Seb PEINEAU (FRA) Erika JONES (USA) 2 Rick VAN DER VEN (NED) JOO Hyun Jung (KOR) Peter ELZINGA (NED) Alejandra USQUIANO (COL) 3 LEE Seungyun (KOR) Elena RICHTER (GER) Reo WILDE (USA) Toja CERNE (SLO)

 

Qui est hors course?

A ce stade, aucun point signifie aucune chance de gagner une place pour Lausanne 2014. Les archers avec un zéro pointé, tout comme ceux n'en ayant récolté que quelques minuscules, auront besoin de rien de moins qu'un miracle pour se qualifier. Ce groupe doit déjà avoir l'esprit tourné vers 2015:

Deepika KUMARI (IND) – classique femme, pas de classement: la série de médailles d'argent de KUMARI va s'arrêter à trois. Martin DAMSBO (DEN) – poulies homme, 5pts (22e): Mathématiquement, c'est encore possible que le champion en titre soit à Lausanne, mais il faudrait qu'il l'emporte à Wroclaw. Et même s'il y arrive, il faudrait que les résultats de ses concurrents tournent tous en sa faveur. Pascale LEBECQUE (FRA), Sophie DODEMONT (FRA) et Jamie VAN NATTA (USA) – poulies femmes, 5pts (23e): LEBECQUE a manqué Antalya en raison d'une blessure, et elle s'est récemment rééduquée en tirant à l'arc classique, tandis que DODEMONT et VAN NATTA ont eu du succès en équipe en 2014, mais ont bataillé en individuel.

Avec un plafond de deux athlètes par nation, et des équipes de trois ou quatre membres au top niveau, certains bien-classés resteront sans aucun doute à la maison:

KU Bonchan (KOR) – classique homme, 26pts (6e): L'argent à Antalya et à deux points du top 5… ce n'est pas suffisant quand vous êtes coréens. Tant OH Jin Hyek que LEE Seungyun sont devant lui au classement. Karina WINTER (GER) – classique femme, 11pts (17e): Même si WINTER gagne à Wroclaw, elle ne pourra pas dépasser Lisa UNRUH au classement – et Elena RICHTER est encore plus loin devant. La preuve d'une très, très belle saison du trio féminin allemand. Braden GELLENTHIEN (USA) – poulies homme, 11pts (16e): Une médaille d'argent à Wroclaw ferait passer le quintuple finaliste devant Reo WILDE et Bridger DEATON. A moins qu'ils ne parviennent tous deux au troisième tour, alors Braden sera hors course.

Il y a (au moins) deux noms, qu'il faudra suivre, tout proche d'une qualification:

Brady ELLISON (USA) – classique homme, 21pts (10e): Pas de podium pour l'instant en 2014, mais deux fois dans les huit meilleurs à Shanghai et Medellin lui ont suffi pour remonter dans le top 10 du classement. Mike SCHLOESSER (NED) – poulies homme, 18pts (12e): Le champion du monde est à huit points de la dernière place qualificative à l'heure actuelle, mais il a remporté le bronze à Antalya. …et que dire des femmes en arc classique entre les places 10 et 20? De la médaillée de bronze olympique Mariana AVITIA (MEX) à la championne du monde en titre Maja JAGER (DEN), la division est si serrée que n'importe laquelle d'entre elles pourrait se qualifier.

Sept choses que l'on ne savait pas avant la troisième étape

1) Le professionnalisme de la Mexicaine Aida ROMAN dans sa quête d'un nouvel entraîneur.

2) La Belgique a une équipe mixte poulies. Sarah PRIEELS et Michael CAUWE ont battu la Colombie dans une acharnée, au cours de laquelle la paire a réussi en moyenne 39 points (sur 40) par set.

3) Les arcs de rechange sont importants. D'accord: tout le monde le savait, mais la finale en arc classique hommes l'a confirmé.

4) L'état d'esprit de Jayanta TALUKDAR reste particulièrement plein d'humour, malgré ses aller-retours en équipe nationale.

5) La Corée allait remporter sa première médaille d'or individuelle en Coupe du Monde dans la compétition poulies n.

6) Takaharu FURUKAWA allait prendre sa revanche de sa défaite dans le match pour l'or de Londres 2012.

7) Les équipes américaines d'arc à poulies ont toutes les deux subi la défaite en 2014. Après un sans-faute dans les deux premières étapes, les Hollandais ont battu les Américains and et les Russes pris le meilleur sur les Américaines pour l'or d'Antalya.

Dénouements à suivre… à Wroclaw

1) L'espoir de Marcus DALMEIDA d'une place à Lausanne en classique hommes. Le jeune Brésilien se retrouve cinquième: assez haut pour le qualifier probablement, mais suffisamment bas pour rester sous la menace de ses poursuivants.

2) La nation irakienne entrera-t-elle dans l'histoire en qualifiant un tout premier athlète pour la Finale de la Coupe du Monde? Fatimah ALMASHHADANI est toute, toute proche dans l'épreuve féminine d'arc à poulies.

3) L'effet coréen. La Corée – et la Chine aussi, d'ailleurs – fait l'impasse sur l'étape de Wroclaw cette année, se concentrant plutôt sur l'entraînement en vue des Jeux asiatiques 2014 à Incheon.

La qualification pour Lausanne est ainsi complètement ouverte. A chaque fois archi-favoris de la compétition en arc classique, les Coréens ne récolteront cette fois pas les gros points offerts aux médaillés. Ceux-ci seront en jeu pour d'autres concurrents, ce qui signifie que des archers beaucoup plus loin en bas de la liste de classement ont une chance de se qualifier.

Et en poulies, selon les résultats finaux de l'étape, les deux CHOI – monsieur Yong Hee ainsi que Bomin, l'ancienne championne du monde par équipe en classique femmes – pourraient bien être sortis de la course vers Lausanne, bien qu'actuellement respectivement quatrième et sixième. Si il n'y avait pas de Jeux asiatiques de cette année, on s'attendrait bien à les voir tous les deux à Wroclaw pour assurer leur qualification.

Par conséquent, prédire quels athlètes seront qualifiés pour Lausanne est quasi mission impossible …

Vivement Wroclaw!

La compétition à la quatrième étape de Coupe du Monde de Tir à l'Arc 2014 à Wroclaw débutera le mercredi 6 août. Retrouvez la couverture de l'événement, et visitez la page Facebook de World Archery ainsi que @worldarchery sur Twitter pour toutes les informations.