Archived. You are reading an archived article and the content may be outdated.

Après deux étapes sur quatre, le visage de la Coupe du Monde 2014 se dessine

La course vers Lausanne: la Corée réussit son début de saison en arc classique à Medellin, tandis que des finalistes inattendus s'emparent de l'argent chez les poulies.

Nous voici à mi-parcours de la saison de Coupe du Monde. Shanghai et Medellin sont derrière nous et Antalya se rapproche à grand pas, avant la dernière étape qui se jouera à Wroclaw et la grande Finale dans la capitale olympique, Lausanne.

Deux étapes, ce sont deux opportunités d'engranger des points précieux pour le Classement de Coupe du Monde. Ceux et celles qui se sont bien classés en Chine ou en Colombie peuvent se détendre quelque peu, alors que les autres vont jouer leurs dernières cartes pour revendiquer une place qualificative pour Lausanne.

Voici les enseignements jusqu'ici…

Classement de la Coupe du Monde de Tir à l'Arc 2014 | Top 3 après deux étapes Position Classique hommes
Classique femmes
Poulies hommes
Poulies femmes 1 LEE Seungyun (KOR) Elena RICHTER (GER) Reo WILDE (USA) Erika JONES (USA) 2 Hideki KIKUCHI (JPN) JUNG Dasomi (KOR) Bridger DEATON (USA) Toja CERNE (SLO) 3 OH Jin Hyek (KOR) Aida ROMAN (MEX) Seb PEINEAU (FRA) CHOI Bomin (KOR)

 

Medellin: la plus grande surprise? 

Daniel MUNOZ ou Toja CERNE. Les deux ont pris la médaille d'argent, dans les épreuves hommes et femmes poulies… et de manière plutôt inattendue. 

Le Colombien MUNOZ avait trois participations en Coupe du Monde à son actif avant Medellin 2014 et n'avait jamais fait mieux que les 16èmes de finales. La Slovène CERNE avait réussi une cinquième place à Porec en 2010 – sa toute première apparition en Coupe du Monde – avant de ne jamais plus faire mieux que 17ème avant Shanghai cette année (9ème) où elle n'avait perdu que face à la future gagnante, la Coréenne CHOI Bomin.

L'émergence de l'équipe féminine colombienne d'arc à poulies, championne du monde en titre, a donné des idées à son homologue masculin. MUNOZ, qui avait avoué s'être totalement relâché après avoir remporté ses deux premiers matches car il ne s'attendait pas à faire mieux, est maintenant en bonne position au classement pour une qualification pour la Finale de la Coupe du Monde.

Toja s'est presque assurée une place pour Lausanne grâce aux points récoltés tant à Shanghai qu'à Medellin avec l'argent. Si elle se qualifie, elle sera la première athlète slovène à y parvenir.


Sept choses qu'on ne savait pas avant Medellin

L'Inde a une équipe B en arc classique, et il se pourrait bien qu'elle soit meilleure que l'équipe A… Tête de série numéro 2 à Medellin, les Indiens étaient menés 4-0 face à la Corée en finale. Ils ont alors réussi 59 points sur 60 pour forcer les Coréens au tie-break. Comment les équipes coréennes d'arc classique 'new-look' allaient-elle se comporter. Apparemment, très bien: les hommes ont réussi 10-10-10 dans le barrage contre les Indiens en finale et les femmes ont établi un nouveau record du monde en qualifications. Les Allemandes sont en forme individuellement en arc classique – après l'or d'Elena RICHTER à Shanghai, Lisa UNRUH a remporté l'argent à Medellin – mais elles font encore mieux en équipe. Elles sont revenus d'un premier set catastrophique (48 points) pour battre la Chine en finale, avec en chemin une magnifique volée de 59. Parfois, les choses ne tournent juste pas de votre côté. Rodger WILLET Jr, pour son retour dans l'équipe poulies américaine, a gagné son match du premier tour en barrage après avoir réussi un superbe score de 147. Il s'est ensuite défait du meilleur archer actuel PJ DELOCHE 149-148, puis du seul à avoir remporté deux Finales de Coupe du Monde (l'Italien Sergio PAGNI) 145-144, avant de perdre face à un presque inconnu, le Mexicain Gerardo ALVARADO en quart de finale. Ce fut une hécatombe dans cette partie de tableau. Seule Slovène à avoir fait le voyage, Toja CERNE a dû se tourner vers le camp colombien pour demander de l'aide lors des finales. C'est ainsi Maja MARCEN qui a joué le rôle de coach, un choix judicieux puisque celle-ci tirait avant pour la Slovénie, et c'est Sara LOPEZ qui a joué le rôle d'agent à la cible. Une belle brochette de stars! La victoire de LEE Seungyun sur OH Jin Hyek en finale des mondiaux de Belek 2013 n'était pas un coup de chance. Le jeune Coréen a également battu son compatriote et champion olympique dans la finale masculine d'arc classique à Medellin, ne sortant du 10 que trois de ses neuf flèches pour une victoire en trois petits sets. Les équipes américaines d'arc à poulies restent invaincues en plein air en 2014.

Compte à rebours vers Rio

Les Brésiliens Marcus DALMEIDA et Sara NIKITIN n'ont pas réussi à battre les Coréens en finale du double mixte à Medellin. Mais ils ont réussi de superbes performances pour parvenir à ce stade.

Après avoir créé la surprise au premier tour face aux USA, en quart de finale face au Canada et après avoir tenu le choc d'un barrage contre le Mexique en demie, on peut dire sans se tromper que le Brésil est bien là. (La flèche de barrage de Marcus fut de toute beauté: sous la pression, devant une foule de spectateurs sur le terrain des éliminatoires, il a atteint le mille pour offrir la victoire à son équipe.)

Cela a lancé le compte à rebours vers Rio pour nous, sachant que le Brésil pourrait bien avoir un sérieux espoir de médaille pour leurs Jeux à domicile.

La course vers Lausanne: en sursis

Avec de bons résultats tant à Antalya qu'à Wroclaw, n'importe qui pourrait s'offrir une qualification à la Finale de la Coupe du Monde de Tir à l'Arc. Mathématiquement, personne n'est pour l'instant hors course pour la Finale de Lausanne.

Cela dit, la pression est quand même bien forte sur les épaules de quatre athlètes:

Sophie DODEMONT (FRA) – femme poulies, 5pts (16e): le bronze et l'or en double mixte aux deux étapes de cette année, cela signifie qu'elle a de bonnes chances de figurer au match d'exhibition de Lausanne, mais en individuel, elle ne répond pas vraiment aux attentes placées en elle. Martin DAMSBO (DEN) – homme poulies, 5pts (16e): le champion en titre n'a pas récolté le moindre point à Medellin bien que tête de série numéro 9. Maja JAGER (DEN) – femme classique, 12pts (12e): le championne du monde avait pris un bon départ à Shanghai, mais n'ayant pas pris part à la compétition de Medellin, il lui manque encore environ la moitié des points pour s'assurer une place en Finale. Atanu DAS (IND) – homme classique, 5pts (16e): le mieux classé de son pays à l'heure actuelle, DAS porte les espoirs des médias indiens à la critique toujours facile. 

Alors que deux des plus grands noms du sport ont eux une montagne à escalader:

Braden GELLENTHIEN (USA) – homme poulies, pas de classement: la régularité personnalisée avec cinq médailles en Finale de Coupe du Monde depuis 2007 (quatre argent, une or), Braden n'a pas encore le moindre point à son actif en 2014… et se retrouve derrière trois de ses coéquipiers. (Pour rappel: deux athlètes par pays au maximum peuvent se qualifier.) Une lourde tâche. Deepika KUMARI (IND) – femme classique, pas de classement: l'archère la plus suivie sur Facebook a pris l'argent à chaque fois lors des trois dernières Finale de la Coupe du Monde. Cela risque bien de se terminer en 2014. 

Histoires à suivre… à Antalya

Il y a un nombre non négligeable de jeunes athlètes inscrits, probablement en raison des Jeux de Nanjing 2014 qui sont tous proches. Les équipes offrent à leurs espoirs olympiques de la jeunesse une expérience internationale précieuse avant la Chine. Chaque année, Antalya attire le plus grand nombre de concurrents de toutes les étapes de la Coupe du Monde. Cela signifie que c'est l'épreuve la plus difficile à remporter. Le test de l'année le plus fiable pour définir qui est en forme. À l'heure actuelle, Deepika KUMARI et Jayanta TALUKDAR sont dans la composition de l'équipe indienne – mais alors qu'aucun des deux n'est à son meilleur niveau actuellement, la nation a réussi de bons résultats avec d'autres membres de l'équipe à Medellin. La liste des participants n'est donc pas encore verrouillée, alors gardez l'œil car elle pourrait changer.

La compétition de la troisième étape de la Coupe du Monde de Tir à l'Arc 2014 à Antalya débutera le mercredi 11 juin. Retrouvez toutes les nouvelles de l'événement, et visitez nos pages Facebook et Twitter @worldarchery pour une couverture complète.